La physiologie de l’accouchement – accouchement physiologique

L’enfantement physiologique se déroule sans interventions extérieures.
La mère, le bébé, les hormones et l’environnement œuvrent en harmonie afin d’aboutir à la naissance d’un enfant. La mère se laisse guider par ses ressentis et son instinct. Lorsqu’elle est dans son vortex, parfois elle a besoin d’être rassurée, de savoir qu’elle le fait, qu’elle avance vers son bébé, qu’elle va y arriver.

  • Le couple choisi librement le lieu et l’équipe présente le jour de la naissance.
  • Le rythme de la maman et les étapes du vortex de la naissance sont respectés.
  • La femme choisit les positions dans lesquelles elle se sent à l’aise durant tout le travail, le père et la doula l’accompagne dans ces changements si nécessaire.
  • La mère suit les sensations de son corps et enfante dans la position qui lui convient le mieux.
  • Son intimité est respectée.
  • La maman accompagne la poussée naturelle lorsqu’elle ressent que c’est le moment et peut être encouragé par le papa et la doula si elle en éprouve le besoin.
  • La mère ou le père accueillent le bébé dans leurs mains dès qu’il sort du ventre
  • Le bébé reste ensuite en peau à peau sur sa maman et/ou son papa aussi longtemps qu’elle/il le désire.
  • Le bébé trouvera le sein et commencera à téter.
  • Les contractions reviendront et placenta naturellement dès que le corps de la mère sera prêt.
  • Le clampage optimal du cordon se fera au choix des parents dès que celui-ci aura fini de battre après 15’, 1h, 2h ou même jusqu’à ce qu’il se détache de lui-même (bébé lotus).
  • L’équipe médicale présente ainsi que la doula se retire dès que les parents ont attrapé leur enfant. Ceci afin de préserver et de favoriser le lien d’attachement qui se fait dans la nouvelle famille. Les personnes présentes restent discrètes, parlent à voix basse et la chambre reste dans la pénombre.